Un service de médiation pour les bruxellois

A la demande du Parlement bruxellois, les Médiateurs wallon et flamand ont été entendus par la commission des finances et des affaires générales ce lundi 6 novembre 2017.

Cette demande est née à l'occasion de l'examen de deux propositions d'ordonnance portant création d'un service de médiation de la Région de Bruxelles-Capitale.

Les deux médiateurs ont pu présenter un exposé sur le fonctionnement et les missions de leurs propres institutions
Ils ont appelé à la création d'une institution de médiation pour la Région bruxelloise et ont formulé une proposition attractive.

En date du 21 octobre 2017, le Médiateur wallon s'exprimait fortuitement dans un quotidien et soulignait que "la Région bruxelloise est l’unique entité du pays à ne pas être dotée d’un service de médiation".
Il ajoutait: "Je plaide pour la création d’un poste de médiateur à Bruxelles. Ce n’est plus normal qu’il n’y en ait pas. Vous savez, quand les pays d’Europe centrale ont adhéré à l’Union Européenne, la Commission avait exigé la création d’un poste de médiateur dans chaque pays. Les recommandations internationales plaident pour la formation d’une instance indépendante, neutre et impartiale pour gérer les plaintes et faire des recommandations."